Lieux: Amphi 1, ARSH, Campus
Date: mardi 6 décembre 2011, 18h
Gratuit

Le droit d'auteur est forcé de changer : ses conditions d'existence ne tiennent plus. Poussé à l'extrême en allongeant toujours plus la durée de protection des œuvres, il est matériellement remis en cause par la possibilité de s'abstraire du support physiques des œuvres, et de copier celles-ci pour un coût quasi-négligeable.

Dans le cadre d'un exposé, Grésille vous propose d'explorer l'histoire du droit d'auteur. Il ne sera pas question de légalité mais de légitimé de ce droit. Comment sommes nous passés d'une situation où son but était de protéger les « créateurs » des « marchands » à aujourd'hui où il protège massivement les « marchands » des « consommateurs » ? De quoi ce droit est-il constitué ? Est-ce normal qu'un auteur qui diffuse une œuvre, une idée, puisse décider de ce que va en faire la personne qui la reçoit ? La copie signifie-il le vol ?